Jour 14, étape capitale !


Carnet de voyage... / samedi, avril 14th, 2018
Vous aimez ? Partagez.

Iran
Nuit pas agitée, malgré le mariage dans la salle commune de l’hôtel, en fait à minuit et demie, tout était plié (j’ai appris que c’était monnaie courante, et au cours actuel du Rial…) Donc, tranquille, les grenouilles des rizières qui entourent l’hôtel peuvent prendre le relais. En fait j’ai changé de chambre, vu que j’avais un appartement de 4 lits pour moi tout seul dans cet hôtel à peine ouvert.


La mer Caspienne est proche, mais pas moyen de trouver une route pour aller au bord sans perdre une heure… Donc direction Rasht, et à Fuman, à droite pour aller sur Masouleh.
Couleurs du bazar dans Fuman… On dirait le sud…

Après une petite virée dans une vallée encaissée, j’atteins Masouleh, village à flanc de montagne, là, pas de palmiers, il fait juste 12°C… Seulement quelques photos, car je suis un peu inquiet pour la traversée de Téhéran, donc, j’abrège la visite. L’ami policier Medhi, après la séance de selfie, est carrément prêt à devenir un vrai motard…


Objectif Téhéran pour rejoindre Lili et Jean-Claude. La route n’est pas très longue, à peine 400 kms, mais aujourd’hui est férié en Iran, alors embouteillages à prévoir dans la ville tentaculaire, donc les temps annoncés par le GPS doivent être hautement fantaisistes…

Pause fast-food autoroute, cabane bâchée, brochette de poulet et pain lawach, un concombre, une tomate… Le thé offert par Mijoun (je crois) et Nassim, deux commerçants ouvertement anti-système.

Quelque part sur l’ancienne route de Rasht à Qazvin, assez spectaculaire, ma foi, bien taillée pour la moto (pas à cet endroit), sur les conseils de l’ami Jean-Claude. Bâbr-i Siyâh et moi, malgré l’essence « no super », avons refait les bandes de peur des Heidenau !


Le lac de barrage Sefid Rud, zone très ventée, les pauses photos sont à haut risque tellement le vent est mal placé, il faut choisir son emplacement avec soin.

Le vent pousse les nuages de la Caspienne par-dessus les montagnes, avec de beaux effets de sucre-glace ou de lait qui déborde…

Embouteillages serrés sur l’autoroute, moyenne très légère, les Iraniens font de l’inter-file en bagnole ! Mais il n’y a pas de files, en fait, tout l’espace est occupé. Je me débrouille pour atteindre quand même Téhéran, là, c’est le parking, rien ne bouge, sauf les bus, il suffit d’en suivre un…


Les piétons se mettent à jouer aussi…

Et une impasse bien tranquille, arrivé sans encombres.

À demain pour de nouvelles aventures.

Si un lecteur bien intentionné voulait bien partager sur FB, dans le groupe « Les amoureux du voyage moto« , car ici, FB est tabou…

Carnet de voyage complet.

9 réponses à « Jour 14, étape capitale ! »

  1. Hello Philippe !
    Bravo ! Pour ton long trip de liaison et pour tes récits passionnants et attachants…
    Profite-bien.
    A tout bientôt,
    Amicalement,
    Gilles et Dominique, les parisiens qui seront peut-être sur le même chemin dans un an 😊

  2. Bonjour à toutes et tous !
    Mon message à l’instant sur FB :

    Je vous invite à lire les aventures de Philippe qui vient d’arriver en Iran. Grand bravo à Fifi pour son trip de liaison et pour ses récits 😊http://www.fifiamoto.fr/2018/04/14/jour-14-etape-capitale/ Philippe Aeschelmann
    Gilles

  3. Coucou Fifi, alors je me suis inscrite sur la page Facebook « les amoureux du voyage moto » et j’ai publié ton lien avec un petit commentaire…. J’espère que c’est bien ce que tu attendais 😂😂. Bisous.

  4. Bonne brochettes de superbes photos, encore ! Merci !
    Vraiment dans ce pays je ne me fais pas trop de souci pour ta santé, beaucoup de détails me laissent penser que t’es tkl là-bas 🙂
    Surtout, reviens nous quand même, tu pourrais vite y prendre goût et devenir addict ^^’
    Heureux de te voir les 2 pouces levés accompagné d’un sourire 😀

    1. Hé hé ha, oui, alors les pouces levés, va falloir oublier, parce que ici, la signification est toute autre… C’est l’équivalent chez nous du même geste mais avec le majeur levé…

  5. Hehe ouaip, un précieux moyen de communication chez nous qui veut dire que tout va bien, que c’est cool ou bien…. Faut pas être autiste et bien rester attentif, ca doit être difficile de ne pas tomber dans le panneau en tant que motard ^^. On lever le pied sur le pouce ok ok 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *