Jour 29, écoute s’il pleut.


Carnet de voyage... / dimanche, avril 29th, 2018
Vous aimez ? Partagez.

Iran
La matinée est ponctuée d’averses plus ou moins marquées, et d’orages plus ou moins proches, mais ce sont des orages très brefs.
Je sors faire quelques photos et je vois des éclairs loin de l’autre côté de la plaine. Au final cela semble s’améliorer et la météo prévoit du grand beau pour demain. Avec Ali (et Saeed au téléphone), nous décidons de partir pour Persépolis après le repas. Ce sera coton de loger tout le monde, bagage compris, sur Bâbr-e Siyâh, mais c’est une bonne fille, le sac de selle par-dessus le top-case et le tour est joué.

Je franchis d’abord la rue boueuse seul, puis Ali me rejoint et nous partons pour Marvdasht, où il a sa piaule d’étudiant (pas de photos) et où son oncle pourra loger la moto.
Pas de souci en duo chargé, il faut veiller aux nids de poule dans les virages et aux sauts-de-puces ralentisseurs dans les villages.

Petite route pittoresque qui longe au près les collines myiazakiennes que j’aime tant. Nous arrivons directement à Naqsh-e Rostam, la nécropole est supposée regrouper les sépultures de Darius I, Xerxès I, Artaxerxès I et Darius II. Les tombes sont creusées dans la falaise, d’impressionnantes formes de croix ornées de bas-reliefs dominent le visiteur.


Surprise lors de la visite, je retrouve Florin, le jeune globe-trotter roumain rencontré à Shafy Abad, le jour du vent de sable au désert des kaluts… Retrouvailles inattendues, il est toujours aussi enjoué et il s’est trouvé un pote de voyage (pour aujourd’hui) avec lequel il fait un concours de selfie.

Il est où l’angle idéal ?
Bâ en voici un d’angle idéal !

Il sera aussi à Persépolis (vu sur facebook, suivez Florin Poenaru) mais je ne le croiserais pas. Il y a pléthore de français, tous à regarder leur montre, l’Iran en 11 jours, faut speeder.

Je retrouve Ali qui a gardé la moto et nous partons pour Persépolis, à quelques kilomètres. Je laisse de nouveau Ali  et la moto devant une boutique au nom illisible (je pense que c’est un truc pour ne pas être embêté par les clients) mais qui dispose d’un samovar.

La visite dure plus longtemps, car le site est exceptionnel. Il faudrait y passer la journée minimum. Je trouve une guide, Sorumieh, qui commence à m’accompagner par gentillesse, je lui ai montré les photos de Gol Makan, et cela lui a plu que je préfère un village de bergers à une grande ville. Nous discutons sur le chemin du grand escalier, mais malheureusement, elle est appelée pour une visite. Dommage, je me contenterais des panneaux en anglais.


En approchant du grand escalier, on a comme des petits airs de Vauban, mine de rien, bâ une ville avec des murs, autant faire utile, nân ?
Le Propylon, ou Porte de Tous les Pays, bien dégradée, insistent tous les guides, par les arabics…
Je ne pouvais pas ne pas les photographier ces hippogriffes simurgh…
Des frises, il y en a, et pas qu’un peu…
Vue partiellement générale depuis le tombeau de Darius (ou de Xerxés, je ne sais plus).

La circulation, en Iran, a toujours été un problème…
Le palais de Darius…
Le grand palais de Xerxès (bâ oui, parce que il en a aussi un petit, de palais).

Là aussi un grand nombre de Français pressés et presque stressés, sauf un petit groupe familial avec lequel la discussion peut se former. Leur guide iranien est un pessimiste, il croit que le gouvernement fait tout pour empêcher les touristes de venir, en empêchant l’enseignement des langues dans les écoles… Bâ ça marche pas alors…

Je rejoins Ali et nous partons pour Marvdasht et sa piaule d’étudiant (nan nan y aura pas de photo, tous les parents savent à quoi ça ressemble). On laisse les valises là et on part vers la maison de l’oncle d’Ali (je ne sais plus lequel, du coup) pour garer la moto en sécurité… Vu l’air gourmand de Tonton, je prends les clefs en partant, hé hé hé.

Taxi non officiel et hop, nous voici rentrés.

Ali Séiéd  se joint à nous, et nous partageons deux pitza. Hé hé hé devinez ce que c’est ? À la mode iranienne, c’est un délice. Ensuite douche assis car sinon ça envahit les WC (qui s’en foutent, il sont à l’orientale) et la chambre. Il fait frais dans la douche ? Bâ on laisse couler l’eau chaude au lavabo, ici il y a du gaz et pas cher…

Dodo par terre pendant que les deux Ali jouent aux cartes, et ensuite j’ai droit au lit à l’européenne car ils se sont couchés pour continuer à jouer.

Réveil at seven, go at eight… Ha oui, demain on a un programme !

Avant de m’endormir, j’écoute s’il pleut…
(c’est aussi le nom d’un camping vu en Dordogne, si mes souvenirs sont bons).

Carnet de voyage complet.

2 réponses à « Jour 29, écoute s’il pleut. »

  1. Coucou
    Superbe site
    Ha demain je reçois
    Nous tenterons de t appeler en watt
    Après les moules frites et la tarte aux pommes
    Tu sais avec qui !!!!
    Biz et bonne soirée
    Ici il est 20 h
    Corinne

  2. Salut, superbe visite non?
    Dommage j’t’avais lancé une perche en te parlant de la « porte d Ishtar babylonienne » sur le site de Persépolis. He oui parait qu’ils ont retrouvé les restes de sa copie à Persépolis, ville dont la construction n’a pas été débutée sous Darius I, mais par Cyrus voire beaucoup plus ancienne. A l’instar de Troies, Jérusalem, Gizeh et d’autres lieux archaïques, c’est un très vieux site réhabilité par notre civilisation. C’est à dire déjà existant quand nos congénères les ont annexés. Comme quand les égyptiens ont déterré, remanié l’apparence du sphynx et s’en s’ont accaparé tous les mérites en oubliant de préciser que cela était déjà là avant leur naissance…Pour petite info, le sphinx est la représentation terrestre de l’axe lion/verseau ou lion/ange pour les anciens et… le taureau ailé n’est autre que l’axe taureau/scorpion ou… taureau/aigle. Donc ces chimères nées de nulle part pour notre civilisation actuelle, ont bien un sens concret et réel pour d’autres qui ont disparu depuis longtemps et ne sont ni le fruit des égyptiens, ni des perses mais sont des figures bien plus anciennes et comportent un message toujours incompris.
    En bref, tu viens de visiter sans le savoir une des villes les plus importantes pour la compréhension des origines de l’homme, voire son salut (si cela est possible vu l’espèce crasse indéfectible que nous sommes). Les Perses l’ont investie et retapée après avoir retrouvé ses ruines/fondations après un temps immémorial d’abandon comme tous les sites avec des architectures composées de blocs de centaines de tonnes parfaitement taillés,ajustés et montés dans des endroits parfois très surprenants, sans aucun mortier ni apparemment aucune technologie issue des babouins que nous sommes.
    Le simurgh provient de Grèce si je ne m’abuse, les 4 tombeaux ont plus que vaguement un air nabatéen bizarrement, je dirais mieux, les architectures nabatéennes et celles de ces tombeaux sont juste l’expression de nos prédécesseurs. Et avec notre sempiternel défaut de vouloir toujours s’accaparer les mérites des autres…. On a tendance à toujours effacer correctement les traces de ce qui pourrait nous incriminer en la matière. La seule chose qu’on ne peut pas effacer même à coup d’explosifs, ce sont ces gigantesques pierres assemblées (crois moi, si un seul pernicieux dictateur des 4000 dernières années avait été capable d’un tel exploit silencieusement*, ça aurait été fait et refait)…. Prévues pour ne pas être anéanties même par un cataclysme et ainsi diffuser le message qu’elles contiennent à tout nouveau venu de n’importe quelle époque. Certainement le but de leur construction est là, nous prévenir des dangers sur la route et nous offrir le salut ou une perspective en cas d’effacement (le savoir)… Et apparemment ça a marché impeccablement bien jusque là (question solidité car au sujet du savoir on est a la ramasse pour la compréhension). Des personnes ont été capables de construire des édifices antisismiques de cette taille partout autour de la planète, aillant résisté de manière parfaite durant des éons (je prend pour exemple Gizeh vue depuis ces 3 derniers tremblements de terre…. Le Caire fut rasé lors du dernier épisode…. La pyramide est intacte), comportant des messages sous-jacent pour qui peut les comprendre (surtout les franc-maçons mais bon on va pas tomber dans le panneau, car je crois que sans eux il y aurait eu de pires dérives). Ces gens n’étaient en rien des êtres/animaux stupides habillés en pagnes armés de pierres rondes comme outil (ils y auraient au moins mis un manche, ben ouais ils ont des manches pour leur hache de pierre…mais pas pour leurs marteaux, non mais sérieux quel esprit éclairé peut imaginer ça sans se moquer de lui même).Ils possédaient un savoir immense qu’on commence tout juste a frôler du doigt, on a leur signature sous le nez, on s’en sert en partie comme on peut….et on ergote toujours être les seuls, les premiers… Avant nous il n’y avait personne et dieu existe… Avoir un cerveau si bien fait et s’en servir de cette manière, c’est du gâchis à en être déprimant X). Petite touche vraiment perso, si ce « dieu » existaient autre part que dans la tête des imbéciles, il nous aurait déjà effacé une énième fois pour nous remplacer par de meilleurs sans aucune argumentation. Y a juste à regarder l’état de notre maison la terre, de nos consciences et sciences, c’est lamentable compte tenu des possibilités qui nous ont été offertes…. On est pas fichus de déterminer 5% de ce qui compose l’univers mais bien entendu on est sûr que c’est exactement 5% de ce qu’on ne connait pas…. On est aussi capable de décrire, commenter, enjoliver les actes, pensées et buts d’un « dieu créateur de l’univers en 7 jours » dont on a jamais vu l’ombre de la queue, dont on ne sait rien, qui en soit n’existe pas. On oblige par la force et la persuasion une humanité entière à y croire pour le business du contrôle des masses. Que dire des mêmes personnes qui estampillent ces grands monuments de leur nom et font croire qu’ils en sont les auteurs*. Le jour où un homme retournera la plus basse et la plus grosse des pierres de ces fondations et qu’on y verra en dessous (et non sur le côté) la signature de l’un de ces affabulateurs, je commencerai à croire qu’ils en sont les auteurs. A l’heure actuelle c’est impossible, on ne possède même pas l idée de comment les retourner ^^.
    Donc Fifi sans le savoir, apparemment, tu viens de visiter un de ces lieux magiques et d’autre t’attendent en route si tu ne te laisses pas aveugler par des mythos en puissance*.

    P’tain t’as pondu au moins 10 articles depuis ma dernière visite, ca va remplir mon dimanche matin tout ça, Merci pour le voyage, ça me change d’un quotidien plus que navrant.
    J’vais tout consulterer et éviter de spammer chaque article bêtement…
    Mais tkt je te suis à la trace comme un canidé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *