Jour 22, highway to… Mahan.


Carnet de voyage... / dimanche, avril 22nd, 2018
Vous aimez ? Partagez.

Iran
Hier soir j’ai regardé la météo de Yazd avec Fereshteh et il était prévu 29°C, sable. Sable ? Comme il y avait du vent, on s’était dit qu’il y aurait une tempête ou un truc du genre. Hé bien ce matin, en sortant des montagnes sur la plaine de Yazd, surprise, c’est pas ça du tout… Il y a comme un brouillard jaune, mais très beau, et qui ne s’épaissit pas dans le lointain comme notre brouillard de gouttelettes d’eau. C’est pittoresque, on dirait un filtre ocre clair qui colore le paysage. Je n’avais jamais vu ça et j’aime bien.

La ville de Taft, juste avant de descendre sur la plaine. Le dôme de la mosquée est impressionnant.

Voici un aperçu du paysage passé au filtre « sable », en photo, c’est comme les mirages, ça ne rend pas très bien…

Cela dit, vent très fort, régulier, puis pendant trente secondes à une minute, une rafale super forte. Comme hier, gare à l’écoute de trinquette en doublant les bât… camions. La température monte à 30.5°C puis redescendra à 27,5°C en atteignant l’altitude de 1800 mètres non loin de Rafsanjan.

En quittant l’ecolodge Haji Khan, bien sûr, on m’a fourni pain tôftoun, fromage frais et divers légumes à croquer, tomates, cornichombres (je ne vois pas d’autre nom pour ce légume) et piments verts. Je me suis fait un petit lunch près d’un parking routier, à l’ombre d’une rangée d’eucalyptus décrépis. Là le coin est vraiment sec, les seuls trucs verts sont ceux qui sont arrosés et le haut des immenses drapeaux iraniens qu’il y a partout.

Voici une des usines géantes dont je parlait hier ou plus, une cimenterie (voyez la grue sur la tour pour l’échelle) gigantesque.

Un peu plus loin, j’ai eu un doute, je suis dans « surprises, surprises » ? Bâ non, renseignements pris auprès des forces de l’ordre qui sont un peu plus loin et veulent voir « BMW », il y a bel et bien des chameaux en liberté.
En même temps, vu la hauteur de la végétation, on doit les voir arriver de loin…

J’ai loupé l’arrêt près d’un autre panneau, cette fois avec un cerf en plein galop, un vrai cerf bien de chez nous, cervus elaphus, avec les bois et tout. Pas de bol, le panneau s’est avéré unique.

En traversant Kerman, les gens te font carrément signe de t’arrêter pour prendre des photos. Bâ c’est vite fait et le gosse est tout content.

En arrivant du côté de Mahan, je tombe subitement en plein délire Disneyland… Ford T, moulin hollandais, toit de pagode…
   La zone est pourvue d’autoroutes larges et neuves, avec des rond-points de 400 mètres de diamètre, ça sent l’aménagement concerté, tout ça.
Non loin de là, on trouve une des attractions majeures du coin, le jardin du Prince, Bagh Shazadeh. Possible que le tourisme de masse se mette à frapper, bâ il y a encore des belles années sans que rien ne se passe, à mon avis.

Juste à côté se trouve une bumgardi, je m’y rends, déception, personne n’a un mot d’anglais à part welcome et tea, la mama ne sait pas s’il y a le wifi, elle téléphone à un dindon au discours vaguement anglo-saxon, mais sans plus. J’ai eu le meilleur hier et mercredi, après , c’est vrai, la comparaison est rude. Bref, je trace vers un hôtel à 50 dollars, tant pis, pour une fois.

J’ai booké pour demain à Kalout Ecolodge, voyez cette page : http://escapefromtehran.com/people-of-iran/dasht-e-lut-desert-ecolodge-kerman-shafiabad/
Cela a l’air plus engageant, et par téléphone, l’anglais est au moins compris. Demain, ce sera donc désert du Dash-e Lut, j’ai une mission à Shahdad, trouver et photographier les ruines d’un fortin sassanide pour Jean-Claude.

Ensuite un petit tour dans ce désert réputé magnifique, on en parle demain.

Pas de rencontre aujourd’hui, bâ ça arrive, mais la journée n’est pas finie, je pars à la chasse au kebab…

Carnet de voyage complet.

2 réponses à « Jour 22, highway to… Mahan. »

  1. Houlà commence à faire vraiment chaud et arride où tu te situes (gourde Poppins à portée de main?). J espère que ta tigresse ne souffre pas trop du climat, bah Triumph? Ca passe partout où les autres ne vont pas (ça me rappelle l’épopée de « Burt Monroe », un superbe film/docu sur ce fanatique de vitesse et de bidouille sur Triumph, si tu ne l’as pas encore vu… Grab le pour agrémenter une de tes soirées… Ca vaut le coup!) .
    P’tite question, la copie de BigBenPize est aussi penchée que ça? Ca offre un aspect bien marrant 🙂
    Vraiment pressé de voir des clichés de ta visite du fortin (fais ton chinois photos photos stp)….Sérieusement! ET si tu pouvais nous trouver sur la route des vestiges au nom de Zarathushtra avec inscriptions relatives, ce serait le summum ^^. Mais il paraît que c’est comme chercher des truffes sans le cleps renifleur qui va avec… J’ pose un cierge today pour que tu trébuches dessus sans te faire mal bien sûr lol. 😀
    Que la force soit avec toi Luke ! ++

Répondre à BILLER S. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *